Notre société est en constante évolution et aujourd’hui la distance nous séparant des pays qui nous entourent se réduit de plus en plus. L’heure est au partage, à l’échange de nos connaissances. Malgré tout, se pose la question dans l’apprentissage de notre pratique de la Médecine Générale d’une possible limite à l’utilisation de ces nombreuses sources d’information.

Dans quelle mesure nos cultures et coutumes respectives ainsi que nos préjugés, passés et présents, peuvent influencer notre pratique de la médecine générale ? En tant que médecin en formation, comment puis-je exploiter ce savoir pour améliorer ma propre pratique au quotidien ?

C’est pour tenter de répondre à ces questions que nous vous proposons cet atelier. Découvrons ensemble les possibilités offertes par le partage de nos connaissances pour construire votre médecine de demain.

Nous et notre formation évoluons grâce à la mobilité du savoir. Les études scientifiques et nos recommandations qui en découlent sont le plus souvent issues d’une collaboration internationale.

Aujourd’hui, pour certains sujets, la preuve scientifique n’est plus à faire, elle est admise par (presque) tous. Pourtant, en France, au XXIe siècle, ces pratiques de santé ne connaissent pas le développement qu’elles méritent. Pire, on les voit régresser, perdre du terrain.

En nous aidant de nos voisins directs ou lointains, nous allons voir comment nous pouvons améliorer la prise en charge de nos patients.

Atelier
Jeudi 20 février
14h15